Perles du 911

Perles du 911

L'effroyable imposture du réseau Voltaire

Le réseau Voltaire est un réseau d'information « non aligné », qui se dit « spécialisé dans l’analyse des relations internationales » et affirme viser à « développer l’esprit critique de ses lecteurs ».

 

En septembre 2008, le site du réseau Voltaire avait publié sur sa page d'accueil un article intitulé « Pékin 2008 : George W. Bush, ivre, évacué de la tribune officielle », illustré avec 6 photos de George Bush présent dans la tribune officielle aux jeux olympiques de Pékin. Telle que présentée, la série de photos laissait supposer que George Bush a été évacué par ses gardes du corps en état d'ébriété.

 

Tiens donc, encore une affaire ignorée délibérément par l’establishment médiatico-politique ? Etait-ce motus et bouche cousue au sujet de l'homme le plus puissant de la planète, dont on connaît le passé de poivrot ? La réponse est précisément dans ces photos, si on veut bien les observer avec un minimum d'attention :

  • Georges Bush porte une chemise bleue à manches courtes sur les photos 1 et 3, mais apparaît en manches longues sur les autres photos.
     
  • À sa gauche, sa fille est vêtue d'une tenue bleue sur les photos 1 et 3, d'une robe noire sur les photos 2 et 4, et d'une tenue verte sur la photo 6.

De toute évidence, ces photos ont été extraites d'événements différents. La ficelle est grosse, il s'agit là d'un photomontage fallacieux, publié par un réseau d'information qui dit combattre la manipulation...

 

Il est intéressant aussi de relever l'interprétation candide de cette pseudo-séquence d'images, dans le contexte de l'actualité en août 2008 : l'attaque surprise de l’Ossétie du Sud par la Géorgie. Ainsi, les « conseillers » auraient volontairement saoulé leur président pour l'empêcher de réagir... 

 

Vu le fondateur du réseau Voltaire, il ne faut pas s'étonner d'y trouver un tel bidonnage :

 

Pékin 2008 : George W. Bush, ivre, évacué de la tribune officielle.

 
 
Le président des États-Unis n’a pas immédiatement réagi à l’attaque surprise de l’Ossétie du Sud par la Géorgie pendant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pékin 2008. Ses « conseillers » n’avaient guère eu de difficultés à le neutraliser le temps voulu pour le placer en face du fait accompli.
 

Sur ces photos d’Associated Press et de Getty Images, on voit George W. Bush, en état d’ébriété avancée, faire le pitre dans la tribune officielle. Ne parvenant plus à tenir debout, même appuyé à la rambarde, il est évacué par ses gardes du corps. 

 

 

 

 

 

Voir aussi :

 
Vous recherchez ? :


04/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser