Perles du 911

Perles du 911

911 - Les auteurs de Loose Change

 

Le principal réalisateur de la vidéo la plus regardée sur Internet, « Loose Change », s'appelle Dylan Avery, né en 1984. Après avoir été refusé 2 fois au Purchase College's film school, il s'est mis à écrire un roman de fiction sur lui-même et ses amis décrivant le 11 septembre comme un « Inside job ». Au bout d'un moment, il a décidé de présenter ce roman comme une réalité, et a sorti la 1ere édition de Loose Change en avril 2005. Bien qu'Avery n'a réalisé aucune année d'études, et que les 125 000 ingénieurs structure de l'ASCE ne partagent pas sa thèse, il prétend avoir prouvé « sans l'ombre d'un doute tout ce que vous savez sur le 11 septembre a été complètement fabriqué ».

Peu après la sortie de cette 1ere édition, Jason Bermas a rejoint Dylan Avery lors de la création d'une société de production, Louder Than Words, et a contribué en tant que graphiste et assistant de production pour la 2nde édition de Loose Change. Au cours d'interviews, Jason Bermas a ouvertement fait part de son adhésion à 26 des théories du complot les plus connues, dont la croyance au hoax des missions Apollo ayant atterri sur la Lune ; aux États-Unis dirigés secrètement par les Franc-Maçons du 33e Degré, l'Ordre du Temple, et l'Ordre du Cercle Secret ; aux rituels sataniques pratiqués par la classe politique américaine, et à l'implication de George H. W. Bush dans l'assassinat de JFK.

Le 3e individu est Korey Rowe, qui a été producteur pour Loose Change : 2nd edition. En tant que soldat US, Rowe a servi en Afghanistan et en Irak. En juin 2005, il a déserté son unité afin de rejoindre l'équipe de Loose Change. En juillet 2007, Rowe a été arrêté pour désertion. Voici son récit : « Ils ont organisé une véritable opération. Ils ont coupé mes lignes téléphoniques. Ils sont venus du bois. C'était insensé ! C'était ridicule ! ». Mais le shérif raconte une toute autre version : « Deux adjoints sont allés chez lui et l'ont arrêté. Il n'y a eu aucune coupure de ligne téléphonique (...) C'était une simple arrestation ». Bien que Rowe vit actuellement de sa thèse selon laquelle tout ce qui est écrit dans le rapport de la Commission 911 est un mensonge, il a ouvertement déclaré n'avoir jamais lu ce rapport.

Dans Loose Change Final Cut, l'interview du pompier new-yorkais John Schroeder, censée servir de témoignage de l'existence de bombes dans le WTC, a été exploitée d'une façon douteuse.

Le plus consternant c'est que, malgré de nombreuses mises à jour de Loose Change, les principales affirmations exposées dans Loose Change Final Cut s'avèrent fausses à 100 %, basées sur la déformation de faits ou sur des raisonnements fallacieux.

Mark Roberts est probablement le plus connu des débunkers de Loose Change. Il est l'auteur du site Loose Change Guide et contribue au site WTC7lies, qui démonte point par point les allégations de Loose Change. Bien que les créateurs de Loose Change n'ont jamais exposé de preuve que Mark Roberts se trompe (même sur Hardfire), tous les trois ont recouru à des attaques personnelles en public :

  • « Soit Mark Roberts est complètement naif et ignorant, soit il est un agent » (Dylan Avery),
  • « J'ai connu des gens comme toi qui s'avéraient être des agents gouvernementaux, ou bien des crétins lavés du cerveau qui refusent d'accepter la vérité » (Jason Bermas),
  • « Vous me dégoûtez Mark Roberts, vous êtes une nouille » (Korey Rowe).

Le 3 avril 2007, un certain jackchit, contributeur du forum de Loose Change, a menacé de mort Mark Roberts. Comment Dylan Avery a-t-il réagi ? A-t-il exclu le contributeur et appelé la police ? Non ! Il lui a indiqué où et quand le trouver.

 

 

Exemples de bourdes parmi les plus grossières :

 

Novembre 2011 : Dylan Avery ne semble plus aussi déterminé à soutenir sa "vérité". Voir la vidéo Dylan Avery and the death of the 911 Truth Movement.

 


Voir aussi :

 

Vous recherchez ? :



30/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser