Perles du 911

Perles du 911

Effondrement du WTC7 annoncé prématurément par les médias

 

 

L'intervention surréaliste de la journaliste Jane Standley sur la BBC, annonçant prématurément de 20 minutes la chute de la tour Frères Salomon (WTC7) est exploitée par des conspirationnistes du 11 septembre 2001, en prétendant que la chute du WTC7 était « imprévisible ». Or, il est plus que probable que la BBC a obtenu des informations de la part des pompiers au sujet de l'imminence de l'effondrement du WTC7, et que les médias en sont arrivés à devancer cet évènement.

Cette bourde résulte de la situation confuse et chaotique sur le terrain, mais aussi de la course à la primeur du scoop chez les médias (parmi les célèbres bourdes journalistiques, il y a eu celle sur France 2 le soir du 3 février 2004. Le présentateur David Pujadas avait conçu son journal de 20 h sur la base d'une rumeur de « retrait » d'Alain Juppé de la vie politique, tandis que ce retrait était démenti par le principal intéressé simultanément sur TF1.

13 pompiers ont annoncé eux-mêmes que le WTC7 était particulièrement atteint par les flammes sur la totalité des 47 étages. 18 autres ont dit que l'incendie devenait majeur et incontrôlable. Nombreux sont ceux qui ont témoigné que l'immeuble était en train de s'incliner et de grincer.

À 15 h, le FDNY (Fire Department of New-York), et plus précisément le capitaine Daniel Nigro, ont estimé que l'immeuble était en danger d'effondrement imminent. Ils ont par conséquent évacué les pompiers, civils et reporters jusqu'à 3 pâtés de maisons aux alentours. Au cours de la communication de l'information par les pompiers au personnel de la BBC, aux producteurs, puis aux reporters ; le message a été métamorphosé de « l'immeuble va s'effondrer » à « l'immeuble s'est effondré ». Il n'y a rien de surprenant à celà. La reporter Jane Standley a même dit : « Il y a très peu de détails ».

Le 11 septembre 2001, les médias ont également reporté par erreur que « 10 avions détournés étaient encore en vol », et que « une bombe a explosé dans Capitol Hill ». Il a également été reporté que « le vol Delta 1989 s'est écrasé à Shanksville », et que « le Vol UA93 a atterri à Cleveland », alors que c'est l'inverse qui s'est produit.

Les « truthers » du 11 septembre 2001 n'ont pas la moindre preuve de ce qu'ils affirment. Alors ils s'évertuent à minimiser considérablement l'ampleur de l'incendie du WTC7. Ils inventent leur propre histoire sur la « vraie » raison pour laquelle une agence de presse était au courant de l'imminence de l'effondrement de cet immeuble - qu'importe si cette histoire est invraisemblable.

En savoir plus : Part of the conspiracy (1/2) et  Part of the conspiracy (2/2) 

Voir aussi :

 

Vous recherchez ? :



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser