Perles du 911

Perles du 911

WTC7 - La thèse du compte à rebours par radio invalidée


En février 2007, Dylan Avery a reçu un e-mail anonyme de la part de « Mike ». L'auteur se présente comme étant un ambulancier du New Jersey, qui était affecté au WTC le jour du 11 septembre 2001. En fin d'après-midi, il affirme avoir entendu un compte à rebours à la radio peu avant l'effondrement du WTC7. Cette affirmation n'est pas passée inaperçue auprès de Dylan Avery, Alex Jones et Jim Fetzer. Il la considère comme une preuve « la main dans le sac ».


Mais il a été rapidement établi que cet e-mail était un canular. Aucun ambulancier du New Jersey n'a été envoyé au WTC le 11 septembre 2001. Si l'adresse e-mail de « Mike », topgun85@comcast.net, est supposée indiquer une année de naissance de 1985, alors il aurait été âgé de 15 ou 16 ans le 11 septembre 2001. Quand Dylan a proposé à « Mike » de raconter son histoire dans « Loose Change Final Cut », il a décliné son offre en disant « Je ne peux pas prendre ce risque ». Dylan Avery semble avoir admis que cet e-mail était un canular, et n'a plus jamais entendu parler de lui.

On aurait pu croire que cette affaire risible en serait restée là, mais ces gens-là ne retiennent pas les leçons pour ne plus se faire prendre facilement par des mystificateurs. Quelques mois plus tard, Kevin McPadden se présente avec une histoire semblable, sur laquelle Dylan Avery et d'autres se précipitent.

Kevin McPadden, en septembre 2007 : « Alors que nous étions du bon côté, il y avait des pompiers en train de se préparer. Ils faisaient des allers-retours en autobus, et quelques vétérans étaient présents. Ils avaient le pressentiment que quelque chose allait tomber. Ce que vous devez savoir ensuite, c'est qu'il y avait un représentant de la Croix Rouge allant et venant devant la foule, en train de tenir sa main sur une radio. Je ne pouvais pas entendre ce qui se disait, mais c'était comme cadencé. Quel que soit le discours, c'était cadencé. Et cela signifiait pour moi qu'il y avait fort vraisemblablement un compte à rebours. Mais il a enlevé sa main dans les 3 dernières secondes et adressé un regard franc, genre 'sauvez votre vie !', parce qu'il ne voulait pas porter ça sur sa conscience. Il ne voulait pas mourir avec ça. Et alors nous avons eu quelques secondes pour lever la tête. »

Sa version ultérieure, celle du 19 novembre 2008 (voir à partir de 02:02), est sensiblement différente :

  • Initialement, il dit que les vétérans avaient le « pressentiment » que quelque chose allait tomber (effectivement, les pompiers s'attendaient à l'effondrement du WTC7 depuis 15 h). Mais il a modifié son témoignage en racontant qu'ils pensaient « provoquer » cet effondrement.
  • Il a dit d'abord qu'il ne pouvait entendre ce qui se disait à la radio, et qu'il pouvait s'agir d'un compte à rebours. Mais dans sa 2è version, il dit avoir entendu clairement « 3-2-1 ».
  • Il dit d'abord que le représentant de la Croix-Rouge lui a adressé un regard qu'il interprète comme « sauvez votre vie ! », mais dans sa 2è version le représentant lui dit explicitement « sauvez votre vie ! ».
  • Enfin, dans sa version initiale, il n'a pas signalé avoir entendu des bombes ou des explosions. Ce « point de détail » a été ajouté par la suite.

N'est-ce pas... troublant ?

Soit Kevin McPadden n'a jamais été à Ground Zero le 11 septembre 2001 (tout comme « Mike l'ambulancier »), soit (plus vraisemblable) il y était et a vaguement entendu une transmission radio confuse, qui n'a été interprétée comme un compte à rebours que des années plus tard et après avoir eu connaissance de l'e-mail de « Mike l'ambulancier ».

Pour entendre des vraies détonations, qui sont particulièrement audibles lorsqu'il s'agit de démolitions contrôlées, c'est ici.

 

 

Vous recherchez ? :



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser