Perles du 911

Perles du 911

Pentagone - Photos des débris du Vol 77

 

Pour soutenir la thèse du missile, certains théoriciens du complot affirment qu'il n'y avait aucun débris reconnaissable du Boeing 757 dans les décombres du Pentagone suite au crash du 11 septembre 2001. Il en existe pourtant de nombreuses photos, y compris de morceaux du fuselage argenté et peint aux couleurs rouge et blanche d'American Airlines.

 

 

 

 

  

 (source)

 

(source)

Le Boeing 757 est constitué à 77% d'alliage d'aluminium-cuivre fondant à partir de 548°C, soit nettement au-dessous de la température d'un incendie de kérosène :

 


 

La majeure partie de l'avion a fondu dans la fournaise qui a duré près de 24 h, ne laissant que les parties en titane ou en acier : train d'atterrissage, composants du moteur.

 

(source)

 

 

 


Composants d'un réacteur RB211-535 illustrés dans le manuel d'entretien du Boeing 757
(source

 

Certains prétendent qu'un disque de réacteur trouvé dans les décombres est trop petit pour appartenir à un Boeing 757 :

 

 

 

 

Mais d'après janes.com (consultant en aéronautique), il s'agit de l'une des pièces centrales du réacteur Rolls Royce RB211-535, d'un diamètre 3 fois inférieur à celui de la soufflante montée devant le compresseur basse pression et visible à l'avant du moteur :

 

(source)

  

Certains prétendent aussi qu'il n'y avait pas de restes humains dans les décombres du Pentagone. Des photos sont pourtant disponibles sur le Net (attention, personnes sensibles s'abstenir !).

Enfin, il n'existe aucune trace identifiable des restes d'un supposé missile Global Hawk. Certains conspis s'enfoncent davantage dans le ridicule en jetant la suspicion sur une "grande boîte enveloppée dans une toile goudronnée bleue".

Voir aussi : 



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser