Perles du 911

Perles du 911

Vol 77 et théorie du North of Citgo

(Source : Debunking the North of Citgo Theory)

 

Aux Etats-Unis, un collectif se nommant Citizen’s Investigation Team (CIT) soutient la théorie selon laquelle le Vol 77 d'American Airlines a réalisé une trajectoire différente de celle indiquée par la boîte noire FDR (Flight Data Recorder, enregistreur de paramètres), de celle menant au point d'impact, et de celle des dommages provoqués à l'intérieur du Pentagone (analysée par l'ASCE).

 

Les membres du CIT affirment qu'un "leurre" est passé au nord de la station service Citgo,  puis s'est redressé pour survoler le bâtiment du Pentagone. Leur théorie dite du NoC (North of Citgo) repose sur des témoignages filmés, qui sont publiés sur www.thepentacon.com.

 

Le graphique issu de Google Earth ci-dessous montre en bleu la fin de la trajectoire dite "officielle" du Vol 77 et en rouge les différentes versions proposées par le CIT :

http://static.blog4ever.com/2011/12/582183/artfichier_582183_1835010_201303022834742.jpg

Avec :

  • NoC 1 : témoignage de Robert Turcois,
  • NoC 3 : trajectoire décrite par les sergents LaGasse et Brooks et les témoins du cimetière d'Arlington.
  • NoC 2 : trajectoire intermédiaire entre NoC 1 et NoC 3.

Cette étude montre les invraisemblances sur le plan aérodynamique qu'impliquent la théorie du NoC, en examinant précisément la localisation des témoins et les trajectoires qu'ils décrivent. Il est intéressant de relever qu'aucun de ces témoins n'indique les importantes inclinaisons sur le côté (angles de roulis) de l'avion pourtant nécessaires à la réalisation de virages aussi serrés.

Dans cet autre graphique ci-dessous, les positions des témoins Edwark Paik et Terry Morin ont été ajoutées, ainsi que les centres des courbes de portions de trajectoire théoriques déduits de la théorie du NoC :

Avec :

  • R1, R2 et R3 : centres des courbes reliant les trajectoires décrites par Paik et Morin à celles de NoC 1, NoC 2 et NoC 3.
  • P1, P2 et P3 : centres des courbes reliant  NoC 1, NoC 2 et NoC 3 au point d'impact sur le Pentagone.

Quelles que soient les vitesses supposées de l'avion (250 à 450 kt), les virages de ces portions de trajectoire sont très serrés pour un avion. Sont-ils physiquement réalisables ? Le fichier Excel à télécharger ci-dessous présente les calculs de g et des angles de roulis que provoquent ces virages :

http://static.blog4ever.com/2011/12/582183/Theorie-du-North-of-Citgo--NoC-.xlsx

Les résultats en rouge dans ce fichier Excel indiquent que les versions des trajectoires proposées par le CIT sont incompatibles entre elles. En effet, la transition entre la trajectoire décrite par Paik et Morin et celles de la théorie du NoC nécessite des virages très serrés qui provoquent :

  • un g insupportable pour les ailes au-delà d'un certain seuil,
  • en fonction des angles de roulisdes vitesses de décrochage supérieures à celles supposées de l'avion.

 

Voir aussi :

 

Vous recherchez ? :



02/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser