Perles du 911

Perles du 911

Théorie des "charges explosives" dans les Tours Jumelles et le WTC7

 

En montrant du doigt des "explosions" visibles lors des effondrements, les "truthers" prétendent détenir un indice de la "démolition contrôlée" des Tours Jumelles et du WTC7 (00:09). On observe cependant que ces dites "vagues de démolition" n'apparaissent pas avant l'amorce de l'effondrement du bâtiment (00:21). 


Pour expliquer ce phénomène, rappelons que chacune des Tours Jumelles comportait 110 étages, et que chaque étage (64 m x 64 m x 3,65 m) renfermait un volume d'air considérable de près de 15.000 m3 :

 

 

Au cours de l'effondrement, chaque fois qu'un étage s'empile sur celui du dessous (00:49), le béton est pulvérisé et les 15.000 m3 d'air sont expulsés violemment vers l'extérieur à travers les fenêtres (effet de souffle) :

 

 
Effet d'empilement des planchers


Bien évidemment, l'air situé à l'intérieur des cages d'ascenseur et d'escalier ne peut être chassé vers l'extérieur aussi facilement. Au contraire, l'air est piégé au fur et à mesure que l'effondrement accroît la pression par le haut, jusqu'à provoquer une rupture des éléments de paroi les moins résistants. C'est ce qui explique pourquoi l'air est parfois éjecté à plusieurs étages au-dessous du front d'effondrement (effet piston) :

 


Squibs dits de "démolition contrôlée"


Certains affirment voir des explosifs jaillissant en haut du coin sud-ouest du WTC7 lors de son effondrement :

 


Squibs dits de "démolition contrôlée"

 

En effet, on peut observer des objets tourbillonnant depuis des fenêtres au fur et à mesure que le bâtiment tombe. En revanche, il y a pas de jet violent de poussière à ce niveau-là. Par conséquent, les éléments solides ne se détachent pas de la façade lors de l'effondrement. Donc, quelle peut en être la cause ? Vu de l'extérieur du WTC7, des stores déroulants étaient suspendus derrière les vitres (01:50). Les dites « explosions » pendant son effondrement ressemblent étrangement à des ruptures de fenêtres en série et au tourbillonnement de stores dans le vent.

Finalement, il n'y a aucune preuve tangible supposée soutenir la théorie de la "démolition contrôlée" pour chacun des bâtiments, mais il y a beaucoup d'indices permettant de les réfuter.

Parmi les faits que les conspirationnistes ignorent délibérément, il y a le bruit assourdissant et audible à des km à la ronde que produisent les démolitions contrôlées (02:15). Si des explosifs avaient été utilisés à chaque étage des tours du World Trade Center, une série d'explosions distinctes aurait été entendue et enregistrée jusqu'à plusieurs km de distance. Mais même au pied des tours, pas la moindre détonation assourdissante n'est audible pendant l'effondrement (02:43).

Lors des démolitions contrôlées, l'utilisation d'explosifs laisse également des traces reconnaissables parmi les gravats. Les débris du WTC ont été répandus sur plus de 8 hectares, et de nombreux travailleurs intervenus dans leur déblaiement avaient de l'expérience sur les chantiers de démolition contrôlée. Pourtant, personne n'est tombé sur une trace indiquant une démolition contrôlée : "Notre équipe, en travaillant à Ground Zero, y compris moi-même, n'a jamais trouvé de traces évidentes d'utilisation d'explosifs juste après ce qui s'est passé. On n'a jamais trouvé des amas de câbles de détonation, ni coffrages de charges de découpe, ni restes de charges explosives, ni marques de brûlure sur les arrêtes des extrémités des colonnes. Et on ne voit pas plus de preuves sur les milliers de photos prises par la presse et des dizaines d'agences dans les jours qui ont suivi." (Brent Blanchard, rédacteur pour http://www.implosionworld.com)

Les impacts des avions suivis par les incendies (WTC1 et WTC2), et les dégâts causés par la chute des débris du WTC1 suivie par l'incendie (WTC7), ont suffi à affaiblir ces 3 bâtiments jusqu'au point de rupture de leur structure. Pas besoin d'explosifs ! Même si cela avait été le cas, le fait qu'aucune preuve d'explosifs n'a été trouvée dans Ground Zero rend impossible le scénario d'une démolition contrôlée, d'autant plus qu'aucune explosion assourdissante n'a été enregistrée par les vidéos des effondrements.

En savoir plus :

 

Vous recherchez ? :



30/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser