Perles du 911

Perles du 911

Pentagone et exercice MASCAL

 

Les réalisateurs de Loose Change citent l'exercice de sauvetage MASCAL (mass-casualty situations), réalisé le 24 octobre 2000, comme « preuve » de l'implication de fonctionnaires du Pentagone dans l'attaque du bâtiment le 11 septembre 2001.

Mais un article posté le 3 novembre 2000 sur DCMilitary.com révèle que le crash d'un avion de ligne n'était qu'un des multiples scénarios simulés, et concernait non pas un détournement mais un crash accidentel dans la cour intérieure.

Les scénarios, qui incluaient entre autres un attentat terroriste à la station de métro du Pentagone et un accident de chantier de construction, avaient pour but de s'entraîner à gérer les conséquences de ces types d'événement.

Compte-tenu de la proximité de l'aéroport Ronald Reagan et de la position du Pentagone quasiment dans l'axe de l'une des pistes, il aurait été irresponsable de ne pas envisager le scénario du crash aérien.

Comme pour la plupart des théories conspirationnistes, celle-ci a démarré avec un petit bout de vérité qui a été déformé et amplifié au-delà de la réalité. Rien ne permet d'attester que l'avion simulé dans ce scénario était un « Boeing 757 », que cet avion simulé était « détourné », et que Charles Burlingame (pilote du vol 77 le 11 septembre 2001) a « participé » à cet exercice.

La vidéo conspirationniste Zero prétend que le Pentagone est "l'espace aérien le plus protégé au monde". Pourtant l'aéroport civil Ronald Reagan est situé à proximité et tout le monde peut s'offrir un billet d'avion au départ de cet aéroport (code AITA : DCA - code OACI : KDCA).

Comme chacun peut le vérifier en consultant le site Internet de la Federal Aviation Administration, encore aujourd'hui, le Pentagone n'est pas un espace aérien protégé, n'a pas de système de défense, ni d'interdiction de survol : 

 

 

Source : Washington National Airport Prohibited Area (P56). Avoidance Procedures

 

La vidéo Zero prétend aussi qu'il est "impossible d'approcher le Pentagone et la Maison Blanche par les airs". C'est faux également. Il est interdit de s'approcher de la Maison Blanche, mais cela ne signifie pas que c'est impossible. La FAA a enregistré 300 violations de la zone interdite rien que pour 2007. Et en 1994, un Cessna s'est écrasé sur la pelouse de la Maison-Blanche. Ce n'est donc pas "impossible". C'est comme dire que parce qu'il est interdit de rouler sur l'autoroute à plus de 130 km/h, il est impossible pour quiconque d'aller au-delà de 130 km/h. Même pour Schumacher avec sa Ferrari ?

 

Voir aussi :

 

Vous recherchez ? :



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser