Perles du 911

Perles du 911

Le mystère de l’acier fondu du WTC7 éclairci

D'après le documentaire québécois Les grands reportages - 11 septembre - La théorie du complot démontée , à 34 mn 20 s :

 

Une section a été retrouvée dans une cour de recyclage par un ingénieur en sécurité incendie, le professeur Jonathan BARNETT : 

 

"Cela provient d’une poutre beaucoup plus basse. C’est un acier de cette épaisseur pour construire le WTC7. Ils n’ont pas utilisé le même acier dans les Tours 1 et 2. C’est pour ça qu’on sait d’où il provient. J’ai été très étonné de voir à quel point il était très déformé et corrodé. J’ai donc décidé de le faire examiner en laboratoire." 

 

Echantillon acier WTC7 a.jpg

 

Richard SISSON, professeur : 

 

"Le métal a été attaqué par ce qu’on appelle une crasse liquide. Lorsqu’on a fait l’analyse, on a pu déterminer que cette crasse liquide contenait du fer, du souffre et de l’oxygène. On peut voir que cela gruge le pourtour du métal pour peu à peu l’attaquer jusqu’au coeur." 

 

Echantillon acier WTC7 b.jpg

 

Le professeur SISSON précise que l’acier n’a pas fondu, mais qu’il s’est corrodé. Cela fut causé par la grande intensité du feu qui a couvé dans les débris après le 11 septembre, cuisant cet acier durant des semaines. Quant au soufre, il provient de la grande quantité de panneaux de gypse pulvérisés. 


Richard SISSON, professeur : 

 

"Je ne vois rien là de mystérieux, car si on soumet l’acier à cette sorte d’atmosphère brûlante, très riche en oxygène et en souffre, il va normalement réagir de cette façon." 

 

 

 

Voir aussi :

 

Vous recherchez ? :



20/09/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser