Perles du 911

Perles du 911

Analyse des vidéos du crash du Vol 77 sur le Pentagone

 

Le principal argument conspirationniste supposé soutenir la théorie du « missile » repose sur le fait il n'y a pas de vidéo montrant un Boeing 757 heurtant le Pentagone.

Les premières vidéos de l'attaque ont été publiées en 2006. La socicété Integrated Consultants a réalisé une animation montrant les dimensions d'un Boeing 757 comparées à celle de l'objet apparaissant sur les vidéos officielles.

Cette autre vidéo de l'attaque est celle enregistrée depuis l'hôtel DoubleTree. En haut et à gauche de l'écran, on voit un objet évoluer au-dessus de la voie express surélevée juste avant l'explosion. L'objet apparaît environ quatre fois plus long que le reflet du véhicule sur la voie express et se déplace à une vitesse à peu près quatre fois plus élevée. Si on estime à 10 à 15 m la longueur du véhicule et sa vitesse à 70 km/h, ces dimensions sont semblables à celles d'un semi-remorque ou d'un bus. Mais la vitesse de l'objet estimée à 300 km/h (*) n'a rien à voir avec celle d'un véhicule. Si l'objet était sur la trajectoire du Vol 77, qui se trouve environ trois fois plus loin que celle du véhicule, l'objet serait 12 fois plus long (4x3) et évoluerait à environ 12 fois sa vitesse (4x3) : voir la cartographie à 01:32. Cela donne une longueur de l'objet de 30 à 50 m et une vitesse de 860 km/h. Le Boeing 757 qui a heurté le Pentagone avait une longueur de 47 m et évoluait à 850 km/h. Les dimensions et la vitesse correspondent bien, mais, à cause de sa mauvaise qualité, cette vidéo ne permet pas de certifier si l'objet était ou non celui du Vol 77. A vous de juger...

Finalement, c'est encore cette vidéo qui permet d'en voir le plus. En zoomant, on aperçoit un objet visible derrière la traînée blanche : 02:20. Voici une photo du Boeing 757 du vol 77 prise en mars 2001 : 02:30. Bien que l'image soit floue, des similitudes peuvent être observées : voir à 02:40 le nez blanc de l'avion ; les bandes bleues, blanches et rouges dessinées le long du fuselage ; et le logo rouge et bleu sur la queue. 

Certains affirment que l'apparition de la traînée blanche serait la preuve qu'il s'agit d'un « missile », puisque le Boeing 757 ne laisse pas en principe de telles traînées. Mais l'approche du Vol 77 est en réalité tout ce qu'il y a de plus normal. Le moteur droit a probablement commencé à laisser une traînée due aux conditions extrêmes du pilotage, lors de la descente de l'avion de 2500 m et en boucle sur 330° en seulement deux minutes : voir à 03:26. La reconstitution en images de synthèse réalisée par Integrated Consultants donne une autre explication : le réacteur droit aurait pris un débris de lampadaire.

Ces deux vidéos (trois si on inclut celle de l'hôtel Doubletree) montrent un Boeing 757 d'American Airlines heurtant le Pentagone. Aucune de ces vidéos ne montre un missile ou un drone genre Global Hawk.

Voir aussi :


En savoir plus : The FBI is hiding 84 videos of the Pentagon ?

 

 

Vous recherchez ? :



31/12/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser